MKS MINI aux commandes...

Les choses avancent doucement mais surement. La mise au point motorisée est maintenant intégrée. Dans l’immédiat, le contrôle se fait avec la manette SEGA en attendant de reprendre la partie raquette tactile qui viendra compléter le système.

https://www.youtube.com/watch?v=ckrY5U3mfkk

Le projet a bien évolué depuis ses débuts. Simplifions, simplifions, simplifions! Reste à intégrer une led d’éclairage pour le viseur polaire, prévoir une connectique pour le câble de la motorisation de la mise au point et ajouter la deuxième connectique DB-9 pour la future télécommande tactile. A partir de là on sera pas mal niveau matériel côté monture.

detail-motorisation-mks-mini

Test motorisation mise au point du CN-212

https://www.youtube.com/watch?v=uoLb24RszUE

Vref pour MKS MINI V2.0

Attention pour les personnes intéressées par l’usage d’une MKS-MINI. Les premières versions utilisaient des drivers DRV8825. La version 2 utilise des drivers HR4988. Il en résulte que le calcul Vref permettant d’ajuster l’intensité du courant a changé. La formule est dorénavant:

I = Vref / 0.8.



MKS mini V2.0 makerbase

Documentation Makerbase:

datasheet-mks-mini-v2.0-makerbase

Traduction:

« 1. Algorithme actuel du driver 4988: i = vref /0.8.
Vref par défaut est environ 0.8v.
Le courant par défaut est 1.0A. Le courant maximal est 2.0A.  »


Source: https://github.com/makerbase-mks/Datasheet/blob/master/Chinese%20datasheet/MKS%20MINI%20V2.0%20数据手册.pdf

Motorisation de la molette de mise au point du CN-212

Aller hop! On fait chauffer les neurones et l’imprimante 3D afin de réaliser une platine pour la motorisation du CN-212. Le cahier des charges est simple:
- ne pas toucher au tube: le système ne doit nécessiter aucun perçage.
- facile à monter/démonter en quelques secondes et sans outils dans le noir en cas de besoin.
- on doit pouvoir continuer à utiliser la molette en manuel.
- cela ne doit pas dénaturer le télescope. :)

On mélange tout ça avec OpenSCAD et -quelques prototypes plus tard- abracadabra...
map-cn-212-takahashi-openscad

Le concept est simple. La platine est solidarisée via le porte oculaire. Et un manchon, ajouré pour accueillir l’axe moteur, vient s’enficher sur la molette de mise au point.

map-cn-212-takahashi-4

Le tour est joué...

map-cn-212-takahashi-1

map-cn-212-takahashi-2

map-cn-212-takahashi-3

Voilà qui devrait être parfait pour boucler la boucle en complément du contrôle de la monture.

C'est reparti... :)

Après avoir temporisé mon projet depuis Septembre dernier (2017) pour raison professionnelle et personnelle, je m’y remets enfin! C’est donc reparti cet été au gré de mon temps libre! Je m’étais arrêté sur un premier prototype pour ma monture EM-10 avec une électronique entièrement maison et équipée: d’un Arduino MEGA, d’une manette SEGA, d’une puce GPS, d’une partie puissance maison pour les deux moteurs pas à pas d’origine et d’un écran tactile installé à même la monture. Ce dernier point était pratique pour le développement mais beaucoup moins à l’usage. En fonction de la position de la monture, l’écran peut en effet se retrouver tête en bas ce qui n’est pas des plus fonctionnel. De même l’électronique de puissance entièrement maison c’est très sympa mais j’ai reçu pas mal de demandes de personnes intéressées et je me suis dit que ce serait bien d’essayer d’optimiser aussi cette partie avec quelque chose de plus générique voire même meilleur marché. Dernier point en ce qui me concerne: j’aimerais aussi pouvoir piloter la mise au point de mon fidèle CN-212 afin de boucler la boucle.

Donc on récapitule:
- revoir l’électronique de la monture pour qu’elle soit plus simple à concevoir et pourquoi pas encore moins chère?
- déporter l’écran dans une raquette déportée.
- prévoir de piloter la mise au point.

Ok on en est donc là ou presque puisque j’ai déjà avancé sur la question vous vous en doutez. :) Concernant l’électronique, je pense avoir trouvé mon bonheur avec une carte pour imprimante 3D que je vais hacker pour mon usage: la MKS Mini V2.0 Makerbase.

MKS mini V2.0 makerbase

Elle a tout pour me plaire:
- basée sur un Arduino MEGA dans la continuité de mon projet.
- dimensions relativement compactes.
- 4 drivers 4988 afin de piloter à la fois les deux moteurs pas à pas du télescope et potentiellement deux autres périphériques.
- technologie éprouvée puisque dérivée de la Mks standard équipant nombre d’imprimantes 3D DIY.
- tout petit prix: à peine plus de 20€ avec les frais de port sur aliexpress.com.
Il n’en fallait pas plus pour me lancer sur cette piste!

Je vous présente donc mon nouveau prototype déjà installé en bonne place sur ma monture (merci l’impression 3D)... :)

proto-em10-mk-mini-1
proto-em10-mk-mini-2
proto-em10-mk-mini-3

La manette SEGA a été conservée et j’ai prévu un second port DB9 pour la raquette de contrôle qui exploitera l’ancienne carte Arduino équipée de l’écran tactile. Ce dernier s’occupera de l’intelligence (base de donnée, GPS, GOTO, abaque polaire) et la carte Mks s’occupera des moteurs et du PEC.

Sunny: de la réalité à la simulation

De la conception 3D à la réalité, puis de la réalité au simulateur en image de synthèse: la boucle est bouclée avec maintenant le simulateur de Sunny... :)
SunnyRobotSimulator

Sunny: le petit traqueur solaire

En aparté de mon projet principal, je vous présente Sunny. C’est un petit projet de traqueur solaire fait maison. Conception sous OpenSCAD, tranchage des pièces avec Simplify3D, impression 3D avec la TEVO Tarantula. Et pour terminer on saupoudre le tout d’un peu d’électronique pilotée par un Arduino…



sunny-solar-tracker-completed

sunny-solar-tracker

Antrailles du robot sunny - Arduino

Capteur de lumière du robot Sunny

Plutôt cool, non? :D

TEVO Tarantula - Benchy 3D

Après impression d’un double fan duck et quelques jours pour maîtriser le logiciel Repetier, la Tarentule commence à galoper sacrément. Le rapport qualité/prix est tout simplement bluffant. Voici un print brute encore collé au plateau chauffant…

tevo tarantula benchy 3d
Jolly 3D printing torture test / 0,2mm par couche.

Montage de la TEVO Tarantula

Et c’est parti pour l’assemblage...

Tarantula TEVO

Tarantula TEVO

Autant le dire tout de suite, la documentation papier est juste totalement insuffisante. il faut s’armer de patience et de tutos vidéo glanés sur YouTube pour s’en sortir sans trop de soucis.

Tarantula TEVO

Tarantula TEVO

Le montage en lui même n’est pas trop complexe pour peu de bien prendre son temps.

Tarantula TEVO

Tarantula TEVO

Et voilà la bête terminée...

Tarantula TEVO

Tarantula TEVO

Moment de vérité: le premier print…


Tarantula TEVO

Tarantula TEVO

J’avoue que pour une première je suis assez bluffé.

Tarantula TEVO

Plus qu’à prendre le temps d’apprivoiser la bête et d’améliorer sa structure.

Imprimante 3D

Ce qui devait arriver arriva: j’ai craqué pour une imprimante 3D. Après mûre réflexion, j’ai commandé une Tarantula en Kit. Elle devrait me permettra de réaliser toutes les pièces nécessaires à l’évolution de mon télescope. Je pense notamment à la conception de la raquette de contrôle mais plein d’autres tâches l’attendent. Je ne manque pas d’idées. :D

2016-Newest-and-Affordable-Reprap-Prusa-I3-3_1024x1024

En attendant son arrivée de Chine, autant lui préparer son vivarium… :)

1

2

Premier prototype de boitier côté moteurs

Afin de faciliter le développement, voici le prototype destiné à la programmation de la partie moteur...
boitier-prototype-puissance

Installé en lieu et place de l’ancien boitier de commande Takahashi, il intègre à l’intérieur l’électronique de puissance et en façade un support destiné à accueillir ensuite un Arduino Mega…
IMG_3295

Pour l’instant j’utilise un modèle Uno avec réplication des ports pour me faciliter la connexion avec l’analyseur logique Saelae (non présent sur les photos).
IMG_3296

Niveau Arduino, c’est dans l’immédiat très light avec le câblage du moteur d’ascension droite (Step, Direction, Enable) ainsi que du moteur de déclinaison (Step, Direction, Enable) et pour finir le câblage du microstepping (MS1, MS2, MS3) afin de gérer la résolution du microstepping à la volée pour les tests.
IMG_3294

Derrière le Uno, à l’intérieur du boitier, on aperçoit la platine de puissance présentée précédemment.
D28B3115
Cablage de l'electronique de puissance de l'EM-10 Taka.
Cablage de l'electronique de puissance de l'EM-10 Taka (suite).